Appel d’offre

 2003 : Un pas vers l’écologie

La ville de Marseille a lancé en 2003 un appel d’offres pour remplacer le Ferry Boat César, en fin de vie, et désormais hors norme, par une nouvelle unité, moderne et conforme aux nouvelles normes en vigueur.
A la suite d’une étude préalable a été mandatée par les services techniques de la ville, le nouveau Ferry Boat a été voulu « écologique », et un cahier des charges élaboré en ce sens.

Un appel d’offre inédit

La particularité de cet appel d’offre est qu’il fut, pour la direction du nautisme et des plages de Marseille, le premier sous la forme d’une procédure de « dialogue compétitif », ou « appel d’offre discursif », entre différents candidats, et les services techniques de la ville. Ce dialogue compétitif a conduit les candidats à intégrer des notions de protection intellectuelle, liées aux solutions retenues pour le système de propulsion, ou pour l’orientation du design des superstructures.

Le cahier des charges

Défini en deux temps (processus de sélection), ce cahier des charges a imposé (entre autres), les contraintes suivantes :

1/ Un gabarit identique à celui de l’ancien César,  impliquant une surface de prise au vent identique (45 passagers debout pour 13 m x 4.70 m, avec vitrages fermés obligatoires).

2/ Une configuration de type « catamaran », à propulsion électrique, avec coques profilées hydrodynamiques et nécessairement légères, destinées à :

  • Garantir une autonomie allant jusqu’à  18 heures par jour sans aucun arrêt du service sur la journée.
  • Obtenir une meilleure stabilité, pour répondre avec de la marge aux nouvelles normes des affaires maritimes.
  • Assurer une meilleure sécurité à bord.
  • Offrir un meilleur confort en mer pour les passagers.
  • Garantir le pilotage par un équipage de deux hommes maximum, ce qui correspond aux préconisations de la Commission Régionale de Sécurité Méditerranée (Art. X.1) pour les navires de 13 à 50 passagers.

Les caractéristiques du nouveau Ferry Boat sont le résultat de l’ensemble de ces contraintes.

L’appel d’offre a été remporté par un groupement comprenant le chantier naval « GATTO », le bureau d’architecture navale et de design industriel « JEAN & FRASCA Design » (Profils SARL), et la société « ALTERNATIVE ENERGIES » pour la propulsion électrique.

Actualités

- admin

« Le Foué », un bateau à propulsion 100% électrique pour le lac Léman Avec la mise à l’eau de cette [...]

- jfrasca

« Le Canaille », un premier bateau à propulsion électrique en service dans les Calanques de Cassis C [...]

- profils

A l’occasion de l’ouverture de Marseille 2013, capitale Européenne de la culture, le Ferry Boat a ét [...]

- profils

Un navire écologique pour le parc national des calanques de Marseille – Cassis Un armateur Cassidain [...]

- admin

Le Planet Solar face au Ferry Boat électro solaire Le Planet Solar qui bouclait son tour du monde, a [...]