Energie et performances

Critères de choix pour la propulsion

Le Ferry Boat possède de nombreuses caractéristiques particulières, liées au site du Vieux Port, et à son histoire. Mais pour cette modernisation du concept « Ferry Boat », toutes les options de motorisation ont été envisagées. Trois critères cependant ont très largement dicté le choix du type de propulsion :

  • Le caractère amphidrome du bateau (ni proue, ni poupe – Pas de retournement possible entre des pannes étroites)
  • Les critères écologiques (Exigence majeure de la mairie de Marseille, souhaitant lancer un concept vertueux sur un site classé, et faire du Ferry Boat un démonstrateur des nouvelles technologies disponible pour la région)
  • L’autonomie élargie souhaitée par la Mairie (Exigence de service public améliorée, dans le cadre d’un rapprochement avec les autres moyens de transport de la ville : 18 heures de fonctionnement sans aucun arrêt, 7 jours sur 7).

18 heures d’autonomie « non-stop » comme prévu

La mairie de Marseille, suite à une pré-étude, a opté pour le tout – électrique. Cette option « propre » pour le Vieux Port, a conduit à concevoir un ensemble propulsif (moteurs, parc de batteries et panneaux solaires, en lien avec les caractéristiques physiques du navire), capable d’assurer une entière autonomie pour la journée de fonctionnement. Le cahier des charges exigeait précisément la tenue d’un rythme d’une traversée toutes les 3 minutes pendant 12 heures non – stop, et 18 heures non – stop pour des périodes de  manifestations exceptionnelles. Ces plages horaires élargies devaient de surcroît être respectées en configuration extrême, c’est à dire pour des rotations à pleine charge (45 passagers maximum).

Au delà des 45 passagers pour l’inauguration…
Over 45 passengers during its inauguration…

Pour tenir ces engagements d’endurance, le dessin des coques (œuvres vives) a été étudié pour optimiser la légèreté et  l’hydrodynamique. Ces contraintes on conduit à une chasse systématique au poids, et poussé à éliminer tout ce qui pouvait augmenter la résistance à l’avancement. Un travail d’optimisation qui se rapproche des contraintes rencontrées dans l’univers aéronautique, et explique par exemple, le choix d’un navire de type catamaran, comme la conception fonctionnaliste générale du navire.

Ces horaires d’ouverture allongés, sans aucun arrêt entre midi et deux heures, pour lesquels le navire a été spécifiquement conçu, sont d’ailleurs toujours très attendus par les usagers marseillais, les riverains, et les touristes.

Le Ferry Boat au départ du chantier de Martigues
The Ferry Boat leaving Martigues towards Marseille

A la suite de tests effectués sur site, par les services de la ville, le nouveau Ferry Boat a prouvé qu’il répond parfaitement à ces exigences de disponibilité élargie. Ses performances générales ont été vérifiées, et la durée d’utilisation de 18 heures sans aucun arrêt a été validée, comme le laissait penser la longue traversée que le Ferry Boat a effectuée en pleine mer, depuis sa base de lancement de Martigues : Le navire était entré au port de Marseille avec au compteur plus de 40 % de son énergie encore disponible !

Le Ferry Boat navigant de Martigues à Marseille.
The Ferry Boat sailing from Martigues to Marseille.

Le parc de Batteries

L’énergie nécessaire pour la propulsion est fournie par deux parcs de batteries Nickel-Cadmium de 400 V – 135 Ah. Ils sont logés dans les deux coques, dans des bacs spéciaux entièrement isolés du public.
Deux autres parcs de batteries 24V fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’équipement (ventilation des batteries et autres accessoires).

La recharge totale des batteries se fait lors de l’arrêt quotidien (nocturne), par recharge filaire sur une borne de quai. Le temps de recharge est d’environ 6 heures.

Production d’énergie – L’apport du solaire

Le parc de batteries assure l’essentiel de l’autonomie du Ferry Boat, mais un surplus d’énergie est fourni par des panneaux solaires, occupant la quasi-totalité de la surface disponible du toit. 25 m2 de cellules apportent en moyenne 10 à 15 % d’énergie supplémentaire, affectée à divers appareils internes. Deux cadrans digitaux ont été prévus près des accès du bateau, qui permettront aux passagers de mesurer la consommation électrique du bateau en temps réel, et donne des indications sur l’apport photovoltaïque.

La puissance totale en crête fournie est de 3500 W. L’énergie fournie varie en fonction de l’ensoleillement, de 800 Wh à 3000 Wh par jour.

Actualités

- admin

« Le Foué », un bateau à propulsion 100% électrique pour le lac Léman Avec la mise à l’eau de cette [...]

- jfrasca

« Le Canaille », un premier bateau à propulsion électrique en service dans les Calanques de Cassis C [...]

- profils

A l’occasion de l’ouverture de Marseille 2013, capitale Européenne de la culture, le Ferry Boat a ét [...]

- profils

Un navire écologique pour le parc national des calanques de Marseille – Cassis Un armateur Cassidain [...]

- admin

Le Planet Solar face au Ferry Boat électro solaire Le Planet Solar qui bouclait son tour du monde, a [...]